• Transparition-1

    Transparition 1

     

    http://fr.calameo.com/read/00031095948fc824098f6

      

    L’ode à la lune en vingt-huit parties a été écrite pour la revue ci-dessus indiquée. 

    Transparition-1

    ode à la lune en 28 strophes

    longueur approximative : 14 mètres

    D’octobre à fin décembre 2012, j’ai réalisé cette ode avec en filigrane ma recherche sur la Lune comme territoire. Donc cette ode a été réalisée avec les matières de rencontre, plumes, pétales séchées, derniers fruits, herbe, feuilles… accompagnés d’un court texte tentant de mettre en lumière le rapport entre ce matériau et la Lune.

    Transparition-1

    Transparition-1

    Transparition-1

    Transparition-1

    Transparition-1

    Transparition-1

    Ce travail une fois présenté de façon virtuelle appelait à être réellement montré. Une invitation à exposer (Ambarès, Chai des Arts, 1° et 2 juin 2013) en a donné l’occasion.

    Transparition-1

    Ceci m’a permis non seulement de le faire voir mais encore de le faire transparaître, c’est-à-dire de le transformer en le laissant dans le cadre artistique

    Transparition-1. 

    papier japonais colle de riz

    L’ode à la Lune devient sphère  /b/ qui participera de /1000-b/. 

     

    Quelques strophes…

     

    Baies de troènes derniers fruits de l’année qui eut une lune bleue pourquoi changer de couleur ?

     

    Les nuages couvrent le ciel plusieurs nuits pluvieuses sans voir la lune et l’azalée fleurit.

     Transparition-1

     

    Lune rousse non carotte séchée.

     

    Vingt-huit corolles une lunaison.

      

    Champignon cueilli en dernier quartier

     es-tu sorti à la pleine lune ?

      

    Thé vert thé noir 

    Lune pleine lune rousse

     

     

    Pétales de lune collés sur mon papier

    Souvenir de fin de printemps

    Transparition-1

      

    Petits filtres ronds collés sur mon papier

    Lire la lune dans le marc de café

    Transparition-1

     

    Lune en fleurs

     

    Plumes de clair de lune

      

    Chêne immense

    je ne verrai pas autant de lunes que toi

     

    Transparition-1 : 1° juin 2013 Ambarès

    Photographies : Marie-Claire Tomas